Je ne reviendrai pas au bercail…

Je ne reviendrai pas au bercail,
wanderer Éternellement errante.
A propos de gauche sur l'étang
Let languit Konoplyanik.

Laissez la prairie rugueuse
Me orties chant, -
Splatters arc de minuit,
bavard cloche.

Très vaut la lune,
Pas même chapeaux dokinut.
Chanson du mystère n'est pas donnée,
Où elle vivait et où poginut.

Mais du côté de nos années
Dans la maison du père sont des routes.
corbillard chanceux sourds
Polutrup, moitié squelette.

Pour une bonne raison pour longtemps
Il y a un dicton parmi le peuple:
Même le chien dans la cour du maître
Évanouissements est toujours.

Je retourne au bercail -
J'ai vécu et non vécu un pauvre ... wanderer

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

La nuit bleue au-dessus de l'étang
pleuraient Konoplyanik.

1925

Évaluez-le:
( 1 évaluation, moyenne 5 de 5 )
Partager avec des amis:
Sergey Essenine
Ajouter un commentaire